J 58 - Mercredi 3 août - XINING/ZHANGYE - 400 Km -

Toujours aussi bruyant le réveil matinal. Ce matin, c'est un adepte des arts martiaux qui fait claquer son "fouet" sur le macadam du parking. Il est 6 h.

Toujours plus haut. Hier trois cols de  3300, 3600, 3700, aujourd'hui 3.800 et toujours de gigantesques travaux tout au long de notre route, autoroutes ou cols. Titine a du mal à grimper, elle a plutot envie de reculer. De plus il pleut. La montée du col se fera à 20 km/h et ce n'est pas une mince affaire. Le voyant moteur ne s'éteint plus, c'est le capteur différentiel pour les avertis, pour nous c'est ???

Le paysage du Tibet que nous découvrons ressemble à la Mongolie. Des chevaux, des yaks, des tentes nomades ici et là, tout comme les yourtes du Gobi. Les teints sont marqués, tannés. Ils portent pour la plupart leur costume local. 

Dans la vallée, c'est plutôt la route du miel que celle de la soie. Les vendeurs de miel sont côte à côte et dorment sur place avec les ruches. Les touristes, toujours aussi nombreux, adorent se faire photographier dans les champs de fleurs.

Ce soir, campement à titre de VIP dans le parc national que nous visiterons demain.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    VESSILLIER (dimanche, 07 août 2016 08:55)

    Qu'en est-il des voyants moteur sur les FIAT DUCATO à ces altitudes? Pour notre part en 2014, ils étaient allumés pour presque tout le monde. Un salut à Jean-Yves!