J - 81 - Vendredi 26 Août -BOUHKARA/KHIVA - 450 Km -

La route sera mauvaise, nous a-t-on informé la veille. Et elle l'a été sur les cent premiers kilomètres et les cinquante derniers. Par contre une route impeccable sur deux cents kilomètres pour la traversée du désert de sable rouge. Le désert est recouverte d'une steppe et il faut attendre le printemps pour que la flore présente explose donnant un aspect rouge à ce sable.

Et toujours une population chaleureuse.

Installation à Khiva devant la muraille de la veille ville.

Les conséquences des creux, des bosses, des charnières de la route, j'en passe et des meilleurs, ont fait que l'intérieur du camping-car ressemblait à l'arrivée à un champ de bataille. Le lit avait glissé et était presque arrivé à la hauteur de la cuisine. Les placards se sont ouverts et ont déversé toutes leurs entrailles. Tout ce qui était debout en temps normal, s'est trouvé couché ou renversé.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    VESSILLIER (dimanche, 28 août 2016 19:01)

    Et oui, les routes dans ce coin là ont des allures de manèges endiablés. Nous, on avait cassé notre coffre arrière, il est resté sur le bord de la route au Kazakhstan.
    Mais Khiva est une ville si belle, si attachante. De tout le voyage, c'est l'un des sites le plus beau. Combien durera le temps de s'arrêter au pied des remparts avec son camping car.
    Profitez chers amis de ces moments miraculeux.

  • #2

    Tressia (mercredi, 07 juin 2017 02:48)

    Bonjour , combien de temps dura votre voyege dans le desert pour 450km ?�